Femme heureuse montre au poignet

7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille

Chaque jour, nous sommes nombreuses à chercher des conseils d’organisation de la vie de famille. C’est un point qui ressort comme un axe d’amélioration important pour gagner du temps et avoir un meilleur équilibre de vie pro-vie perso.

Les mamans-entrepreneures à la maison comme moi ont tout intérêt à optimiser leur organisation de la vie de famille pour passer un nouveau cap professionnel d’une part et profiter de leur vie de femme, de famille et de couple d’autre part.

Il s’agit pour beaucoup d’entre nous d’éviter que le pro n’empiète sur le perso, et vice-versa, de se libérer de la surcharge mentale, et d’améliorer notre efficacité et notre productivité au quotidien. 

Mon objectif est d’aider chacune à être toujours plus lucide sur ses choix et d’aider sa famille à faire des choix toujours plus conscients et libres. C’est pourquoi je parle d’une organisation consciente, donc dénuée de tout jugement de valeur.

Mon souhait, à travers cet article, n’est donc pas de démontrer que telle organisation de la vie familiale est bonne ou mauvaise, mieux ou moins bonne qu’une autre. Je ne vous donnerai pas non plus une recette toute faite, car ce serait mentir que de vous dire qu’il existe une recette d’organisation de la vie de famille idéale pour tous 😉

Le mot organisation a de multiples usages. Rien qu’en faisant une requête sur mon moteur de recherche internet, j’obtiens 1,700,000,000 résultats pour le mot organisation. 

Pour moi, connaître l’origine d’un mot est important pour en saisir toutes les dimensions. Dans le cas du mot organisation, je me suis intéressée à son étymologie et à ses définitions. J’ai appris plein de choses et je les partage avec vous en introduction de cet article.

Ces éléments de compréhension soutiennent la logique des 7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille que je vous donne ensuite pour améliorer votre équilibre de vie au quotidien.

J’offre d’ailleurs à mes abonnés mon programme pour apprendre à préserver son énergie en 21 jours composé de 7 fiches exercices gratuites.

Introduction : qu’est-ce qu’une organisation ?

De façon intuitive, quand j’entends le mot “organisation”, le premier mot que j’entends est le mot “organe”. Me vient ensuite le mot “organique”. J’imagine donc que le terme organisation porte à son origine quelque chose de vivant dans sa signification. 

C’est une chose plutôt étonnante d’ailleurs pour moi car d’un point de vue cartésien cette fois et non intuitif, le mot organisation m’évoque plutôt quelque chose de figé et de strict.

Alors, qui de mon cerveau intuitif ou de mon cerveau cartésien dit juste ?

L’organisation définit-elle quelque chose de vivant ou de figé ?

Eh bien mon intuition dit vrai : le mot “organisation” vient du latin organum et du grec organon qui désignent tous deux un instrument de musique, la voix, un organe du corps. C’est donc un organe vivant produisant des sons qui est à l’origine du mot “organisation”. En complément de mon article, pour aller plus loin sur les différentes définitions d’une organisation, je vous invite à lire cet article encyclopédique très instructif

Cela confirme la raison pour laquelle, comme je l’évoque dans le conseil N°7, un outil ne suffit pas à créer une organisation. Cette dernière consiste en un système cohérent entre des être vivants dans ce même système. Le concept d’écosystème familial est d’ailleurs au cœur de mon conseil N°1. 

Mais alors, qu’en est-il des règles d’organisation ? Une organisation s’improvise-t-elle ? S’agit-il d’un ensemble informe ? En fait, une organisation se construit, consciemment et inconsciemment, avec les individus qui en font partie.

Elle ne peut perdurer que tant que l’ensemble des individus la soutiennent à travers leurs comportements. C’est toujours un système qui se tient tant qu’il fonctionne. Sa forme diffère selon les groupes de personnes en présence : membres d’une même famille, salariés d’une même société, adhérents à une même association.

Pourtant, il arrive que des membres d’une organisation se plaignent de celle-ci. 

Alors, qu’est-ce qui fait perdurer l’organisation malgré les inconvénients qu’elle comporte parfois ?

Ce sont les enjeux collectifs et les besoins individuels qui, additionnés les uns aux autres, amènent les individus à s’adapter à l’organisation, même quand celle-ci les contraints à certains niveaux, et les satisfait à d’autres.

Les valeurs individuelles et les limites que chacun se pose au sein d’une organisation familiale, même inconsciemment, contribuent aussi à perpétuer un modèle d’organisation dans lequel un ou plusieurs membres ne se plaisent plus. 

Les 7 conseils d’organisation de vie de famille consciente que je vais vous présenter maintenant sont là pour aider chacun et chacune à être davantage conscient de son organisation familiale et de son sens pour l’optimiser en conscience, avec bienveillance, et en famille.

~

CONSEIL POUR UNE ORGANISATION CONSCIENTE N°1 : Identifier votre écosystème familial et en prendre soin

Je compare souvent la vie de famille à un jardin, où chacun est unique et où tous vivent ensemble.

Pour optimiser l’organisation de vie de famille et gagner du temps, je conseille d’être davantage conscient de votre écosystème familial. C’est le conseil N°1 de cet article 7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille.

Quel est votre écosystème familial ?

La vie de famille est comme un écosystème. En résumé, un écosystème est un ensemble constitué d’êtres vivants qui interagissent en permanence les uns en connexion avec les autres. Si vous voulez aller plus loin sur ce concept, j’ai sélectionné pour vous cette définition complète d’un écosystème sur un site spécialisé en Responsabilité Sociale et Sociétale des Entreprises (RSE), concept très utile pour optimiser son organisation en conscience selon moi.

Mise en pratique 1 : cherchez à votre tour une analogie pour avoir une image mentale de votre vie de famille. Imaginez ce qui représente chaque individu dans votre image mentale. Vous pouvez, si cela vous plaît, représenter votre organisation familiale dans un dessin, ou avec des petits bonhommes, ou des peluches. Je suis sûre que je ne suis pas là seule à retrouver des petits bonhommes un peu partout dans la maison quand passe l’aspirateur. D’autres mamans concernées ? 😉

Optimiser l’organisation de vie de famille signifie prendre de nouvelles décisions et celles-ci ont toujours un impact direct ou indirect sur les autres membres de la famille.

Prenons l’exemple d’un jardin où règne un équilibre propre à ce jardin, avec son climat, son environnement, et ses plantes, arbres et fleurs. Changer un élément peut créer un stress pour les êtres vivants dans ce jardin.

Etre davantage conscient de son écosystème familial, des besoins et des limites aidantes de chacun est nécessaire selon moi pour optimiser l’organisation familiale de façon douce, respectueuse, responsable et durable.

~

CONSEIL POUR UNE ORGANISATION CONSCIENTE DE LA VIE DE FAMILLE N°2 : Connaître votre rythme naturel pour préserver votre énergie

Obligations de travail, horaires d’écoles des enfants à respecter, maternité en cours, connaître son rythme naturel demande souvent une certaine prise de recul et un certain lâcher-prise.

Les vacances sont souvent un moment idéal pour lâcher-prise sur ses habitudes quotidiennes et reprendre contact avec son rythme naturel. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la reprise du travail après les vacances nous donne parfois le sentiment de déprime post-vacances. Je vous donne d’ailleurs mes bonnes pratiques contre cet état désagréable dans cet article.

Etes-vous plutôt une chouette nocturne ou une alouette matinale ? Connaissez-vous des variations de rythme importantes selon votre cycle menstruel, selon la lune, selon les personnes que vous rencontrez, selon ce que vos enfants et votre chéri.e vivent ?

Mise en pratique 2 : Posez-vous pour répondre à cette question : êtes-vous plutôt chouette ou alouette ?

Quelles sont les avantages et les inconvénients que vous ressentez aujourd’hui en lien avec votre rythme naturel et l’organisation de votre vie de famille ?

Pour cet exercice, vous pouvez par exemple partager vos réponses et votre réflexion personnelle en commentaire de cet article pour enrichir l’échange et la réflexion autour de l’organisation de vie de famille 🙂

Je les lirai avec plaisir et y répondrai avec joie 🙂

Aide pour mieux connaître votre rythme naturel :

Voici mes questions pour vous aider à mieux connaître votre rythme naturel :

A quoi votre créativité est-elle sensible ? Lumière ? Ambiance sonore ? Odeurs ? Goût ? Matières environnantes ?

Qu’est-ce qui influence positivement ou négativement votre énergie ? Émotions ? Rencontres ? Lectures ? Temps de calme ? Mise en mouvement ?

Remarquez-vous que votre humeur est plutôt négative après vous être couchée après une certaine heure ? Et que votre humeur est plutôt bonne et votre réveil agréable quand vous vous couchez plus tôt ?

Observez vos comportements plusieurs jours de suite. Modifiez certaines habitudes une à une et remarquez les effets que cela produit sur vous.

Connaître votre rythme naturel pour préserver votre énergie est donc le C’est le conseil N°2 de cet article 7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille.

~

CONSEIL POUR UNE ORGANISATION CONSCIENTE N°3 : Communiquer en famille, ça fait gagner du temps !

Que ce soit en couple ou avec les enfants quand ils sont en mesure de participer davantage à l’organisation de vie, il est nécessaire de dialoguer avec chacun sur votre souhait d’améliorer votre organisation de vie de famille pour gagner du temps.

Oui, une meilleure organisation de vie de famille permet de gagner du temps et de préserver votre énergie aussi. Communiquer en famille est donc le conseil N°3 de cet article 7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille.

Ce sont des bénéfices à court, moyen et long terme qui ont de quoi motiver votre tribu d’amours :-). Quand chacun comprend qu’une organisation consciente permet de partager davantage de moments de qualité et de plaisir en famille, chacun se responsabilise davantage vis-à-vis du groupe.

Pourquoi mieux communiquer en famille ?

Aucun outil de planification des tâches ne remplace le dialogue en famille. Vous connaissez peut-être une situation similaire dans votre travail, ou vous avez peut-être connu cela. La Direction vous annonce qu’elle a choisi un nouvel outil ou une nouvelle méthode d’organisation pour le travail d’équipe, croyant que cet outil ou cette méthode va résoudre toutes les questions d’organisation et faire gagner du temps à tout le monde.

Nous aurons beau utiliser les outils les plus développés pour organiser le travail en équipe, sans dialogue ni ouverture dans les échanges, cela génère du stress et ne fait gagner du temps à personne.

Cela ne peut se faire de façon non-violente et durable qu’en concertation avec tous les êtres vivants de votre écosystème.

Comment mieux communiquer en famille ?

Mise en pratique 3 : faites le point sur les priorités, recommencez, et essayez de nouveau !

Chacun a des besoins propres à différents moments de la journée, de l’année et de sa vie.

Votre énergie, vos besoins et ceux des membres de votre famille quand vous partagez votre besoin d’optimiser l’organisation de vie de famille influencent l’écoute et la compréhension des enjeux par chacun.

Restez confiant.e et bienveillant.e envers vous-même et envers vos proches : vous avez le sentiment d’être incompris.e ?

Prenez du recul sur vos propres comportements, avec douceur.

Aide pour prendre du recul sur vos propres comportements :

Comment ont évolué vos propres comportements depuis que vous avez partagé votre besoin d’optimiser l’organisation de vie de famille pour gagner du temps ?

Ressentez-vous des difficultés pour que la réalité rejoigne la théorie ?

Avez-vous le sentiment que rien ne changera ? Que vous êtes la seule personne à saisir l’importance et l’urgence de ce changement d’organisation de vie pour gagner du temps ?

Aide pour mieux communiquer en famille :

Pour faciliter la communication en famille, ne cherchez pas à pendre des décisions en famille dès le premier échange sur l’organisation de vie de famille. Définissez une période, en famille, où chacun propose des idées pour améliorer l’organisation, sans se limiter, avec le droit de tout proposer.

Outil à tester : essayez la boîte à idée avec une date de début et une date de fin de collecte ! Une boîte en carton, quelques feuilles de papier, un crayon et hop, le tour est joué ! Cela responsabilise chacun pour la future réunion de famille à venir et apporte une dimension ludique et sociale intéressante 🙂 Décidez ensuite ensemble d’une date limite pour organiser la première réunion de debrief à partir des propositions reçues 🙂

Tout ce en quoi nous croyons influence nos comportements.

“Nous sommes les forgerons de nos propres chaînes,

Et souvent de très habiles artisans.”,

Jacques Salomé (un de mes auteurs préférés)

Une pause méditation sur cette citation, ça vous dit ? 😉

~

CONSEIL POUR UNE ORGANISATION CONSCIENTE N°4 : Encourager les initiatives

Remarquer et encourager les initiatives est essentiel pour favoriser une nouvelle organisation de vie de famille. Qu’il s’agisse d’initiatives de votre chéri.e ou de vos enfants, il est important d’accueillir les initiatives faites par chacun.

Qu’est-ce qui bloque les prises d’initiatives ?

le fait de ne pas reconnaître les prises d’initiatives, consciemment ou non, est un frein pour que de nouvelles initiatives soient prises.

Passer à côté d’une initiative, même super positive, et manquer de reconnaissance, cela arrive quand on a le mental fixé sur ses propres objectifs, besoins, et frustrations du moment.

C’est comme si, dans cet état, le mental était bloqué sur une position et que cela empêchait d’ouvrir son regard et son cœur sur ce qui se fait de différent et de bon autour de soi.

Comment se rendre compte que vous passez à côté d’une initiative prise par une personne de votre famille pour optimiser l’organisation de vie ?

Comme ils vous aiment et qu’ils ont besoin de votre reconnaissance, vous remarquerez assez rapidement des changements d’attitude à votre égard destinés à vous faire entendre, voir, ressentir, comprendre que vous êtes passée à côté de quelque chose d’important qu’ils ont fait avec l’intention d’aider.

Comment accueillir les initiatives ?

Mise en pratique 4 : quand vous avez l’impression que l’organisation stagne ou que rien n’avance au rythme que vous aimeriez, essayez ceci :

Arrêtez ce que vous êtes en train de faire (ruminer, vous énerver en faisant une tâche ménagère, écrire à l’ordinateur).

Placez-vous devant un miroir.

Regardez-vous. Si vous êtes comme moi, dans ces moments là, quand je me vois, cela me fait rire. Je ris car je vois que mon expression de visage est crispée et avec le recul du miroir, le côté théâtrale de mon expression m’apparaît tout de suite. Je ris de moi, avec tendresse.

Pour finir cet exercice, amusez-vous à grimacer devant votre miroir. Faites des mimiques de clown, mimez des visages d’animaux. Et regardez-vous.

Comment encourager une initiative ?

Prenez le temps de féliciter les personnes de votre entourage individuellement pour leurs initiatives. Ne comparez pas les initiatives prises à l’idéal que vous aimeriez. Accueillez ce qui est fait avec l’intention de participer et d’aider, reconnaissez la prise de risque et remerciez chacun chaleureusement. C’est cela aussi, encourager les initiatives 🙂

Cela aide à prendre du recul tout de suite, à faire baisser la pression, et à se rappeler les initiatives positives qui ont été prises par chacun pour optimiser l’organisation de vie de famille. Encourager les initiatives est par conséquent le conseil N°4 de cet article 7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille.

~

CONSEIL POUR UNE ORGANISATION CONSCIENTE N°5 : Répartir les responsabilités en famille

Il arrive souvent qu’une personne de la famille, maman ou papa, prenne spontanément la responsabilité de l’intendance de la maison. Les circonstances d’emploi, de chômage, renforcent parfois cette première tendance naturelle.

Pour gagner du temps grâce à une meilleure organisation de la vie de famille, je conseille de définir des rôles précis et de répartir les responsabilités entre tous, à des niveaux qui respectent l’âge et dans la mesure du possible les goûts de chacun.

Pourquoi répartir les responsabilités en famille ?

Répartir les responsabilités en famille est le conseil N°5 de cet article 7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille car une fois les responsabilités définies, vous avez délégué une partie de ce qui pesait trop sur une personne, vous en l’occurrence.

A mesure que chacun est responsabilisé, de nouvelles initiatives seront au rendez-vous afin d’optimiser les processus et l’organisation puisque chacun se sentira davantage concerné par l’objectif de gagner du temps en famille.

Comment mieux répartir les tâches familiales ?

Voici un exercice qui peut vous y aider :

Mise en pratique 5 : écrivez sur un support papier toutes les tâches ménagères que vous voulez mieux répartir, y compris la préparation des repas. Détaillez les tâches au maximum en “mini-tâches”.

Rassemblez maintenant les “mini-tâches” en missions cohérentes. Pour le linge par exemple, une fois que vous avez détaillé les différentes étapes pour s’occuper du linge de A à Z, nommez-les avec un titre clair et simple, et placez en-dessous les “mini-tâches” à réaliser pour chaque étape.

Vous pouvez faire ceci en découpant les tâches écrites sous forme d’étiquette et profiter d’un dialogue en famille pour que tout le monde prenne conscience de ce que chaque tâche ménagère demande comme étapes.

Une fois que les tâches ménagères sont détaillées et claires pour toute la famille, exprimez ce qui vous aiderait beaucoup pour gagner du temps au quotidien.

Exprimez-le comme une idée que vous proposez pour enrichir le dialogue et la réflexion, et non comme une nécessité, ce qui risquerait de mettre la pression aux membres de votre famille.

Exprimez aussi ce que serait pour vous une répartition idéale des tâches ménagères pour gagner du temps en famille. Proposez à chacun de réfléchir à son idéal et à l’impact de son idéal sur la vie de famille.

Options pour faciliter la répartition des tâches :

Déterminez une période test pendant laquelle chacun choisit ou se voit attribuer une mission. Voyez s’il y a des volontaires pour certaines missions 🙂 Faites à nouveau le point en famille après la phase-test et faites les améliorations qui s’imposent.

Faire un roulement de mission est une option, et le sentiment d’équité est essentiel pour que la nouvelle organisation de vie de famille soit saine et durable.

~

CONSEIL POUR UNE ORGANISATION CONSCIENTE DE LA VIE DE FAMILLE N°6 : pratiquer la méditation par la pleine conscience

Souvent, quand l’organisation de vie de famille fait perdre du temps, il devient difficile de profiter du moment présent. Le pro empiète alors sur le perso, et vice-versa. Les interruptions ont bon train, la concentration baisse, les erreurs, les oublis et le stress s’accumulent. La frustration et la culpabilité font bon ménage et empêchent d’être serein dans l’instant présent.

Pratiquer la méditation est un art qui s’apprend au quotidien, et qui permet de moduler sa perception du temps, de l’espace, et des émotions.

Pourquoi pratiquer la méditation ?

La méditation par la pleine conscience pratiquée au quotidien permet au cerveau et au système nerveux central de se détendre, de se recentrer sur l’essentiel, de réinvestir son corps et ses sensations physiques. Cela est essentiel pour apaiser la surcharge mentale. C’est d’ailleurs une pratique très utile pour éviter le burn-out ou en sortir, comme j’en parle dans cet article.

La pratique régulière de la méditation accroît la capacité de concentration et combat les effets du temps sur notre cerveau. Elle améliore l’attention, la mémoire, facilite les prises de décisions et améliore la capacité d’empathie, comme l’explique cet article d’un magazine scientifique.

Or, l’attention, la concentration et une mémoire accrue font gagner du temps au quotidien, ainsi que de l’efficacité et de la sérénité à travers les résultats obtenus. Pratiquer la méditation par la pleine conscience est donc le conseil N°6 de cet article 7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille.

Comment apprendre la méditation par la pleine conscience ?

Mise en pratique 6

A cet endroit, je vous conseille de faire plusieurs séances accompagnées d’un professionnel, que ce soit, dans l’idéal, en présence en individuel, ou par le biais d’une application sur smartphone sérieuse avec un programme découverte de la méditation gratuit, d’un CD de méditation accompagné d’un livre de méthodologie, ou d’un professionnel en cabinet.

Pour en avoir fait l’expérience, apprendre à méditer avec un professionnel formé à une ou plusieurs des formes de méditation est extrêmement porteur et bénéfique. Le fait d’être en présence et d’apprendre différents parcours de méditation avec un professionnel qui connaît votre histoire et votre problématique est très efficace.

Les ateliers de méditation en groupe sont aussi une autre façon de s’initier à cette pratique et peuvent présenter un avantage économique. Toutefois des ateliers en groupe n’auront pas la même visée thérapeutique qu’en individuel. 

~

CONSEIL POUR UNE ORGANISATION CONSCIENTE DE LA VIE DE FAMILLE N°7 : choisir un système avant des outils

Vous avez probablement testé plusieurs outils pour améliorer votre organisation de vie de famille : agendas, to-do lists, logiciels de planification et de gestion du temps. Pourtant, les résultats sont faibles ou inexistants.

Pourquoi choisir un système d’organisation ?

Comme je l’ai dit plus haut, une des raisons est que l’outil, aussi bien pensé soit-il, ne remplace jamais le dialogue ni un système global. Encore plus quand il s’agit de l’utiliser pour l’organisation de la vie de famille, y compris en couple sans enfants.

Une autre raison à cela, c’est qu’un outil est efficace quand il fait partie d’un processus, d’un système d’organisation. Sorti de son système, un outil peut même devenir une source de contrainte et de stress.

Quand le besoin de gagner du temps se fait urgent, il est fréquent de se ruer sur des outils présentés comme LA SOLUTION pour vous aider à organiser la vie de famille et à gagner du temps. Mais ce qui fonctionne dans une famille avec son propre écosystème ne fonctionne pas dans toutes les familles. Sinon, ce serait trop facile 😉

Chaque famille est unique et les outils d’organisation doivent correspondre à une méthode adapté à l’écosystème de chaque famille. Choisir un système avant des outils est donc le conseil N°7 de cet article 7 conseils pour une organisation consciente de la vie de famille.

Alors, comment choisir un système ?

Ce point me ramène aux deux premiers conseils de cet article : identifier l’écosystème actuel de votre famille et mieux connaître votre rythme naturel. Ces deux conseils vous aideront à définir votre mode de fonctionnement, à comprendre celui de vos proches, et par conséquent à identifier les éléments essentiels au bon fonctionnement de votre organisation familiale et au bien-être de chacun.

Mise en pratique 7 : 

Testez chacun des précédents exercices proposés, à votre rythme, pas à pas, dans l’ordre qui vous semble pertinent pour votre famille.

Procédez par ordre de priorité et éliminez progressivement les outils qui vous ajoutent des contraintes au lieu de vous simplifier la vie.

Donnez à tout nouvel outil une période de test de trois semaines et faites un retour honnête sur l’utilité de ce nouvel outil à la fin de cette période.

Avant d’investir votre argent et votre énergie dans un outil hyper sophistiqué, prenez le temps d’explorer votre écosystème familial, de communiquer en famille, de chercher de nouvelles options d’organisation en famille, et de pratiquer la méditation pour prendre du recul sur votre problématique familiale.

Les résultats seront peut-être plus long à mettre en place, mais chaque résultat obtenu ainsi sera hyper gratifiant pour chacun et renforcera vos liens familiaux.

~

Conclusion pour une organisation consciente de la vie de famille :

En conclusion, vous aurez compris que pour une organisation consciente de la vie de famille, celle-ci doit passer par des temps d’observation, d’écoute, de prise de recul de ses propres comportements, besoins, valeurs, et de ceux de vos proches.

Aucun outil ne peut remplacer ces étapes de construction d’une organisation de vie de famille consciente.

Avez-vous pris conscience de quelque chose d’important pour votre organisation de vie familiale en lisant cet article ? Voulez-vous partager un conseil avec les autres lectrices de ce blog ? La parole est à vous, juste ici, en commentaire de cet article 🙂

Hello ! Je m'appelle Celine et j'ai créé le blog Madame Newstart pour partager avec vous mes astuces et conseils inspirés de ma propre expérience de vie, de l'avant et de l'après burn-out, pour aider d'autres femmes à atteindre un équilibre de vie pro-perso qui leur correspond pleinement.

2 commentaires

  • Lindsay

    Superbe article!
    Désorganisée de base (avec tous mes organes tout de même :D), je travaille dessus depuis trop longtemps et les bénéfices commencent à pointer le bout du nez!

    On respecte le rythme de chacun. Je me lève à 5h30 et me couche à 21h et mon homme à 7h30 pour se coucher plus tard (en fonction du rythme de notre fille).

    Le fait que la routine du soir commence à porter ses fruits aide aussi.

    Le respect du rythme de chacun est vraiment le conseil le plus important, à mes yeux, de cet article <3

    Merci 🙂

    • Celine Newstart

      Merci pour ta visite et pour ton commentaire Lindsay ! Je suis ravie que cet article soit l’occasion pour toi et d’autres parents de partager ce qui fonctionne pour eux et qui est le plus important à leurs yeux. Vive les partages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *