Citation interview Burn-out et MTC

Burn-out : décodage selon la Médecine Traditionnelle Chinoise

Pour me sortir du burn-out il y a quelques années et éviter de retomber dedans, je me suis intéressée à plusieurs thérapies et médecines permettant de soigner le burn-out. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de partager avec vous les conseils et le retour d’expérience de mon amie de longue date et kinésithérapeute Prescillia pour mieux comprendre et prévenir le burn-out : “Burn-out : décodage selon la Médecine Traditionnelle Chinoise”. Diplômée de 5 ans d’études en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) en plus de son cursus initial de kinésithérapeute, elle nous livre dans cette interview exclusive comment la MTC peut aider les personnes par rapport au burn-out, que l’on rencontre fréquemment sous le nom de “syndrôme d’épuisement professionnel“, et plus récemment aussi dans la vie personnelle comme le burn-out infantile, burn-out maternel, ou encore burn-out parental. Le burn-out dans le couple est plus rarement cité, bien qu’il s’agisse d’un sujet fort intéressant à mon avis 😉 

C’est parti !

Interview de Prescillia, kinésithérapeute et énergéticienne diplômée en Médecine Traditionnelle Chinoise (5 ans d’études de spécialité s’il vous plaît !)

Hello Prescillia, peux-tu te présenter à mes lectrices pour commencer ?

Bonjour à tous, je m’appelle Prescillia, je suis kinésithérapeute depuis 9 ans en cabinet libéral sur Paris.

Je me suis formée à des techniques après mon école et celles qui ont marqué ma pratique sont notamment les chaînes musculaires de Busquet et la thérapie tissulaire.

Ces 2 formations m’ont amenée à avoir une approche moins analytique (ne pas regarder le membre douloureux mais aller chercher en amont la cause de la douleur).

La formation en tissulaire m’a permis de me poser beaucoup de questions sur le fonctionnement énergétique du corps humain et cela m’a conduit à découvrir la Médecine Traditionnelle Chinoise grâce à mon professeur de tissulaire. Ainsi j’ai voulu approfondir le sujet et je me suis lancée dans une école de médecine chinoise avec en tête juste de faire la 1ère année pour avoir les bases et comprendre le fonctionnement de cette médecine.

Cependant, la découverte de cette médecine ancestrale m’a tellement passionnée que j’ai fait les 5 années d’études.

Citation interview Burn-out et MTC

Burn-out et médecine traditionnelle chinoise : définition

Q1. En français, nous utilisons les termes “surmenage” et “épuisement nerveux” comme synonymes du burn-out. Quelle serait, selon toi, l’interprétation du burn-out selon la MTC ?

En MTC, le burn out serait une dysfonction de la circulation des énergies et du sang dans un ou plusieurs méridiens touchant soit des organes /entrailles, des articulations, des muscles….causée par une surcharge émotionnelle. En fonction de ce que va vivre la personne, certaines zones ou organes bien précis vont être touchés.

Burn-out et MTC : causes

Q2. Dans cet article, j’utilise l’image du compteur électrique qui, par un mécanisme de sauvegarde et de sécurité, fait sauter les plombs quand un appareil menace l’équilibre de l’ensemble. Comment la MTC explique-t-elle les liens entre l’individu et les symptômes dont il souffre ? Qu’est-ce qui explique cette différence de symptômes entre les individus qui font un burn-out ?

A ta question je dirais qu’on parle du symbolisme du corps humain c’est-à- dire qu’en fonction de la zone touchée ( organe, articulation, coté de la douleur) on va pouvoir orienter nos questions pour faire réfléchir le patient plus précisément.

Par exemple s’il y a une perte de mobilité de la cheville droite je lui demanderais si au niveau du travail il arrive à faire ce qu’il souhaite , car les pieds servent à avancer dans la vie et un blocage articulaire signifierait que la personne est n’arrive plus à avancer.

Les poumons représentent la communication et rejoignent l’émotion tristesse, donc quand il y a une atteinte de cet organe on peut poser des questions au patient vers l’orientation de non- dits et lui demander s’il est mélancolique en ce moment et s’il sait pourquoi.

Ainsi, en fonction de ce que vit la personne, les symptômes vont lui être propre et chacun va vivre son burn-out de manière différente avec son corps.

Donc en MTC, nous allons soigner bien sûr les symptômes mais aussi et surtout le problème de fond du burn-out qui est propre à chacun.

Burn-out et médecine traditionnelle chinoise : prévention

Q3. Une autre question qui revient souvent sur internet au sujet du burn-out, c’est celle de sa guérison. Comment, selon toi, la MTC peut-elle aider une personne à se sortir du burn-out ? S’agit-il d’ailleurs de guérir ou de le prévenir, ou les deux sont-ils possibles avec la MTC ?

Prévenir et guérir sont possible en MTC. Mais avant tout la médecine chinoise est une médecine préventive qui est très utilisée en Chine.

Ying et Yang sur le sable

En occident nous avons plus de mal avec la prévention, nous attendons toujours d’être malade aussi bien physiquement que psychiquement pour agir… 

En Chine, les personnes lorsqu’elles se portent bien, font des soins, en prévention, à chaque intersaison pour nettoyer toutes leurs émotions et blocages de la saison passée et ainsi accueillir la nouvelle saison en pleine forme et de manière sereine. Cela évite aussi bien le burn-out que d’autres maladies de s’installer.

L’intersaison correspond à 9 jours avant et 9 jours après le changement de saison.

Et pour la guérison ?

En ce qui concerne la guérison, il y a plusieurs traitements. Le traitement de la pathologie, de la douleur d’une articulation touchée ou d’un organe et le traitement de fond orienté plus psychosomatique.

Pour le traitement préventif, on va préserver l’Energie inée qui est situé au niveau de L2L3, on parle de Ming Men, et ce grâce au massage Shenzen©.

Burn-out et massage MTC

Je vais faire un aparté sur ce massage car c’est un petit bijou thérapeutique. C’est un soin énergétique où l’on va stimuler certains points et faire de la moxibustion.

Il est pratiqué seulement par les élèves de mon école de MTC car celle-ci est relié à l’université de MTC de Pékin et en France c’est la seule école qui a ce privilège. D’ailleurs dans notre cursus, nous devons effectuer un stage de 3 semaines dans l’université de Pékin.

Le but de ce massage est de travailler sur les 5 émotions et surtout sur les peurs. Il permet au patient de lâcher prise et de se repositionner dans son espace-temps.

Côté diagnostic 😉

Q5. La kinésithérapie et la MTC peuvent-elles, ensemble, alerter le kinésithérapeute sur l’état d’avancement de l’épuisement nerveux et du surmenage d’un patient ? Quels sont, dans ta pratique quotidienne, les signes les plus fréquents qui t’alertent sur l’état d’épuisement d’un patient ?

Quand je reçois un patient en kinésithérapie pour des douleurs globales, ou un gros traumatisme, je peux utiliser le diagnostic de MTC pour l’interrogatoire surtout pour trouver la cause initiale. 

Après c’est au fil des séances de kiné, et là je dirais plutôt avec le dialogue que j’ai avec le patient et l’évolution de sa douleur que je peux voir s’il y a de l’épuisement, un surmenage.

Médecine traditionnelle chinoise : prises de conscience

Q6 : Quand on fait un burn-out, avant que le burn-out ne se révèle, on est dans une sorte de déni. On se trouve toujours plein de raisons de continuer à avancer dans la même direction, de continuer à fréquenter les mêmes personnes, de continuer à faire le même travail. Comment, en tant que kinésithérapeute, la MTC peut-elle t’aider à déceler le déni chez un patient ? 

La MTC m’aide grâce au décodage comme le nom du livre de Michel Odoul le dis si clairement dans son titre « dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi » de Michel Odoul.

Ainsi grâce à l’endroit touché, à la durée de la pathologie, aux questions posées, on peut facilement voire si une personne est consciente ou non de sa situation.

Ce qui est le plus dur c’est de la faire réagir pour qu’elle prenne une autre direction et qu’elle prenne soin d’elle.

Q7. La MTC peut-elle, selon tes observations, aider un patient à faire des prises de conscience aidante plus rapides sur l’urgence de son état et l’aider ainsi à éviter le burn-out ?

Cela va dépendre de l’état du patient dans lequel il se trouve.

Dans tous les cas, mettre des mots sur ce qu’il lui arrive, ce qu’il ressent, lui faire sentir qu’il n’est pas tout seul, tout cela lui fera du bien.

Après, c’est à lui de décider s’il veut revenir et petit à petit s’en sortir mais avec des hauts et des bas.

Q8. Selon toi, un patient peut-il tricher avec lui-même quand il reçoit un soin de MTC ?

Oui bien sûr, si la personne est dans le déni ou qu’elle ne veut pas guérir ou aller de l’avant, n’importe quelle thérapie ne lui fera rien.

Dans tous les cas elle l’interprétera comme cela, même si des signes lui montre le contraire.

Médecine traditionnelle chinoise : déontologie

Q9. Au fait, pour mes lectrices, lecteurs et moi-même : comment se déroule une séance de MTC ? Y-a-t-il un protocole ? Une déontologie ? 

Une séance de MTC, commence toujours par l’anamnèse et l’interrogatoire du patient.

Ensuite nous prenons les pouls et regardons la langue. Et en fonction de tout cela, nous allons poser notre diagnostic et pratiquer les différentes méthodes de MTC : le massage, la moxibustion, la digitopuncture et le Qi Gong. Il n’y a donc pas de protocole établi

Il y a bien sûr une déontologie. L’acupuncture par exemple est destinée qu’aux médecins, ainsi que l’on soit kinés, infirmières ou d’une autre profession, nous n’avons pas le droit de piquer les patients, mais nous pouvons faire de la digitopuncture par exemple.

Médecine traditionnelle chinoise : résultats

Q10. Je n’ai personnellement jamais osé passé la porte d’un cabinet de MTC qui affichait pourtant des références sur sa fenêtre. Pourtant, j’ai fait confiance à une experte en shiatsu alors que je n’y connaissais rien, et j’ai bien fait de dépasser ma peur 😉 Il y a un début à tout 😀 Ressens-tu aussi une appréhension ou une hésitation de tes patients à se faire soigner par la MTC la première fois ? Comment les rassures-tu ?

Il y a toujours une appréhension de la part des patients car ils n’ont pas l’habitude de ce genre de médecine, et surtout ils n’ont pas l’habitude qu’on mette en lien les douleurs avec les émotions.

Leur parler d’un symptôme, d’une douleur, pour cela il n’y a aucun problème, mais leur parler de leur ressentis par rapport à leur travail, à leur couple ou autre c’est particulier.

Suite à la 1ère séance, ils sont souvent dubitatifs quant au résultat surtout quand je fais un massage Shenzen ou un Tae Mo.

Mais dès qu’ils voient le résultat ils en redemandent !!!

Médecine traditionnelle chinoise : déjà essayé ou peur de vous lancer ? Vous nous en parlez en commentaire ?

Q10. Comment identifier un vrai spécialiste de la MTC en France ? Quelles sont ses distinctions et obligations ? – en France, je crois que le terme médecin est interdit même pour les médecins de MTC diplômés, c’est exact ?

Effectivement en France, le terme médecin est utilisé seulement pour les docteurs.

Lorsqu’on vient d’une autre profession et que l’on pratique la MTC, nous pouvons utiliser le terme énergéticien.

Pour identifier un vrai spécialiste cela est très dure quand nous n’y connaissons rien.

Il faut surtout y aller par le bouche a oreille c’est le meilleur moyen.

Q11. Personnellement, je sais que ta formation en MTC, c’est du solide ! Mais si tu veux bien, je te propose de résumer ici, les grands axes de ta formation. Nous ne proposerons pas de lien vers l’école où tu te formes par impartialité, mais les personnes qui voudraient en savoir plus pourront me demander des compléments d’information en passant par ma boîte contact

2010 : diplomé de kinésithérapie

2011 : diplomé en rééducation périnéale

2012 : diplomé en drainage lymphatique dans les cancers du sein

2013 : diplomé en chaine musculaire de Busquet (2 ans d’étude)

2014 : diplomé en thérapie tissulaire

2019 : diplomé en MTC (5 ans d’étude)


Un grand merci pour avoir accepté mon interview Prescillia, et à très bientôt pour échanger avec mes autres lectrices sur ma Page Facebook 😉

Poster lien page Facebook Madame Newstart

Hello ! Je m'appelle Celine, et vous ? Maman épanouie de 2 enfants, je mets mon expérience de guérison du burn-out et mon métier de coach personnelle et professionnelle certifiée au cœur de mes publications pour vous aider à vous poser des questions utiles, apaiser votre mental et mieux avancer dans votre vie de femme et de couple, à votre façon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *